CHEZ CAPPUCCINE : des mots pour grandir

Le bonheur est plus léger qu'une plume. Personne ne sait le prendre. (Tchouang-tseu)

07 décembre 2006

Niveau de conscience

Une personne m'a écrit pour avoir des pensées d'Omraam Mikhaël Aïvanhov.
Pour recevoir la pensée du jour par mail, il suffit de s'inscrire sur ce site

Voici la pensée de ce jour, que je trouve très explicite :

file000

Il existe des analogies entre la vie des animaux et la vie psychique des humains. Prenons la taupe, par exemple... La taupe vit sous terre, loin de la lumière, et pour se déplacer elle est obligée de creuser dans le sol de longues galeries que la charrue du paysan détruit parfois.
Cette vie obscure et limitée lui convient sans doute, parce qu'elle est une taupe ; elle ne peut pas en imaginer une autre.
La vie du poisson est plus libre que celle de la taupe : l'espace dans lequel il se meut est plus vaste, plus éclairé.
Mais plus libre encore est la vie de l'oiseau : tout l'espace lui appartient et il chante et se réjouit dans la lumière du soleil.
La taupe (la terre), le poisson (l'eau), l'oiseau (l'air) sont ici des symboles : chacun correspond à un niveau de conscience, et le niveau de conscience détermine la destinée.

 

Omraam Mikhaël Aïvanhov

7376719

lien photo

Posté par cappuccine à 10:04 - Pensées d'Omraam Mikhaël Aïvanhov - Permalien [#]- Tags :