CHEZ CAPPUCCINE : des mots pour grandir

Le bonheur est plus léger qu'une plume. Personne ne sait le prendre. (Tchouang-tseu)

21 février 2008

L'amour ne disparaît jamais....

Pour mon père disparu le 21 février 2008

"L'amour ne disparaît jamais...la mort n'est rien. 
Je suis seulement passé dans la pièce d'à côté. 
Je suis moi et vous êtes vous. 
Ce que nous étions les uns pour les autres,
nous le sommes toujours. 
Donnez-moi le nom que vous m'avez toujours donné. 
Parlez-moi comme vous l'avez toujours fait. 
Ne changez rien au ton, 
Ne prenez pas un air solennel ou triste. 
Continuez à rire de ce qui nous faisait rire ensemble. 
Priez, souriez, pensez à moi, priez pour moi. 
Que mon nom soit prononcé à la maison comme il l'a toujours été. 
La vie signifie tout ce qu'elle a toujours signifié. 
Elle est ce qu'elle a toujours été. 
Le fil n'est pas coupé. 
Pourquoi serais-je hors de votre pensée,
simplement parce que je suis hors de votre vue? 
Je vous attends, je ne suis pas loin,
juste de l'autre côté du chemin. 
Vous voyez, tout est bien."

Charles Péguy ?
Saint Augustin ?

ciel

Posté par cappuccine à 16:11 - Textes de réconfort pour le deuil - Permalien [#]- Tags : ,