CHEZ CAPPUCCINE : des mots pour grandir

Le bonheur est plus léger qu'une plume. Personne ne sait le prendre. (Tchouang-tseu)

30 novembre 2008

Les idées ne sont pas faites pour être pensées mais pour être vécues. André Malraux lien image
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :

29 novembre 2008

La vie peut être belle même si la réalité ne l'est pas. Ingmar Bergman
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :
28 novembre 2008

Le vrai problème, c'est le mépris."Ne me méprisez pas. Prenez-moi au sérieux."C'est le fond de toutes les revendications.Prenez-moi au sérieux, quand même je ne suis pas un universitaire,quand même je ne suis qu'un ouvrier,quand même je suis un Noir,quand même je suis un colonisé,quand même je suis une femme,quand même je suis un vieux retraité,quand même je ne suis qu'un petit bambin.la revendication n'est pas d'égalité, mais de dignité,d'être prix au sérieux, d'être reconnu comme interlocuteur valable,non seulement dans... [Lire la suite]
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :
27 novembre 2008

Si vous voulez que la Vie vous sourie,apportez-lui d'abord votre bonne humeur. Spinoza
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :
26 novembre 2008

Etre capable de trouver sa joie dans la joie de l'autre :voilà le secret du bonheur. Georges Bernanos
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :
25 novembre 2008

L'éducation est une chose admirable, mais il faudrait parfois se rappeler que rien de ce qui vaut la peine d'être connu ne peut s'enseigner. Oscar Wilde
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2008

Si tu as de nombreuses richesses, donne ton bien ;si tu possèdes peu, donne ton coeur. Proverbe berbère
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :
23 novembre 2008

L’espèce humaine m’a donné Le droit d’être mortel Le devoir d’être civilisé La conscience humaine Deux yeux qui d’ailleurs ne fonctionnent pas très bien Le nez au milieu du visage Deux pieds deux mains Le langage L’espèce humaine m’a donné Mon père et ma mère Peut être des frères on ne sait Des cousins à pelletées Et des arrière-grands-pères L’espèce humaine m’a donné Ses trois facultés Le sentiment l’intelligence et la volonté Chaque chose de façon modérée L’espèce... [Lire la suite]
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags : ,
22 novembre 2008

  Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres.  Confucius
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags : ,
21 novembre 2008

La science prétend aujourd'hui que l'univers est vide et muet (c'est le message de jacques Monod).Je ne crois pas que l'univers soit muet, je crois plutôt que la science est dure d'oreille..l'oeil qui scrute, qui analyse, qui dissèque, doit être réconcilié avec l'oeil qui vénère et qui contemple...Il nous faut apprendre maintenant à vivre en pratiquant à la fois la science et la poésie ;il nous faut apprendre à garder les deux yeux ouverts en même temps. Hubert ReevesIl y eut un matin
Posté par cappuccine à 00:00 - - Permalien [#]
Tags :